L’école pour toutes et tous !

Les militant-es de la Bourse du travail continuent leurs démarches pour permettre la scolarisation de tous les enfants.

Rappelons que celle-ci est obligatoire de 6 à 16 ans, et que les pouvoirs publics ont l’obligation d’inscrire les enfants concernés. Rappelons également que la France est l’un des pays signataires de la Déclaration des Droits de l’enfant.

Si l’inscription au collège de tous les enfants en âge d’y aller est en bonne voie, la mairie de Lille, quant à elle, refuse d’inscrire à l’école les plus jeunes enfants… puisqu’il faut bien interpréter comme un refus d’inscription son refus de donner suite aux démarches ou sa fuite des tentatives de contact effectuées par SUD éducation 59/62. La direction départementale de l’éducation nationale du Nord, sollicitée par l’intersyndicale de l’éducation CGT-SNUIPp-SUD pour déboucher les oreilles de la mairie de Lille, a proposé quant à elle… de prendre contact avec la Mairie !

Grand Lille TV – L’école pour tous !

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le chantage du préfet BUR : l’équation impossible !

Rroms de la Bourse : retour à la case départ

Solidaires 59/62                                                              Communiqué du jeudi 19 décembre

C’est d’une véritable perversité d’Etat dont sont victimes les Rroms de la Bourse du travail. L’odieux chantage préfectoral n’était qu’une variante du « diviser pour mieux régner » : je donne des places à une moitié si l’autre moitié s’en va. C’était une équation impossible et le préfet le savait.

Tout simplement parce qu’il n’y a aucun endroit où poser les caravanes d’une part, tous
les campements étant saturés, et aussi parce que les campements sont frappés par des
arrêtés d’évacuation. Ce matin encore les militants ont fait le tour des campements en vain. Ils ont constaté l’impossibilité totale de déposer des caravanes sur les campements de la Haute Borne, de Villeneuve d’Ascq et Fives.

Ce chantage est donc une pure provocation et ne vise qu’à opposer les Roms entre eux.
Monsieur le Préfet serait-il à la recherche d’un incident grave ?
Dans les faits les pouvoirs publics se refusent totalement à assumer les responsabilités qui leur incombent. L’abandon absolu dans lequel sont laissés les Roms est un désastre
sanitaire qui touche toutes les familles, particulièrement les nourrissons, les malades et
les femmes enceintes.

Non seulement le préfet, les ministres et les élus sont totalement responsables de la
situation en expulsant sans solution alternative, mais ils sont coupables de refuser
d’appliquer la loi, les directives Européennes, les conventions internationales.
Le combat pour une solution juste et digne pour ces pauvres, parias dans leur pays, parias
ici, continue au nom des droits de l’homme ! Au préfet de proposer une solution globale !

Lire le communiqué de Solidaires du 19 décembre

Publié dans Communiqués syndicaux, Uncategorized | Laisser un commentaire

Lettre ouverte à Mme la ministre du logement

Madame,

c’est avec étonnement et regret que nous avions constaté le jeudi 12 décembre dernier que vous n’aviez pas honoré le rendez-vous accordé à l’union syndicale Solidaires 59/62 suite à notre demande.

Nous souhaitions en effet évoquer avec vous la situation des familles accueillies à la Bourse du travail de Lille, toujours bloquée à cette date, et obtenir votre soutien pour que l’État et les autres pouvoirs publics assument leurs responsabilités, encadrées par la circulaire d’août 2012, qui n’a pas été respectée lors de l’expulsion du campement le 28 octobre, le Code de l’action sociale et des familles et les libertés et droits fondamentaux censément garantis par la Constitution française et des directives européennes.

Toutes les familles devraient en effet bénéficier de propositions de relogement d’urgence, la situation sanitaire des personnes devraient être évaluée et prise en charge, et les enfants devraient toutes et tous pouvoir être scolarisés.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Communiqué intersyndical du 17 décembre

 Nous, occupants* de la Bourse du travail de Lille,

condamnons l’odieux chantage du Préfet de Région 59/62

Dans un courrier adressé aux organisations syndicales de la bourse du travail le 16 décembre 2013, cinquante jours après avoir expulsé les 120 Rroms du parking P4 de Lille 1 sans avoir proposé de solutions de relogement, le Préfet de région procède à un inacceptable chantage.

Il propose l’accueil en hébergement d’urgence des « personnes vulnérables » réfugiées à la Bourse du Travail de Lille le temps de la période hivernale à l’unique condition du départ des autres Rroms présents dans le bâtiment.

Alors, que la loi (Code de l’Action Sociale et des Familles) pose le principe de l’accueil immédiat et inconditionnel des personnes sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale, la proposition du préfet est assortie d’une condition inhumaine et contraire à ce principe.

Le préfet, dès lors qu’il reconnaît la vulnérabilité des personnes, se doit de prendre les mesures indispensables pour les mettre en sécurité.

De plus, le Préfet fixe un ultimatum de 48h aux organisations syndicales pour répondre à ce chantage.

Lire la suite

Publié dans Communiqués syndicaux, Uncategorized | Laisser un commentaire

Chantage odieux de la préfecture

Après de nombreux jours d’atermoiements, la préfecture du Nord vient d’adresser un courrier aux organisations syndicales de la Bourse du travail proposant un relogement d’urgence pour une partie seulement des personnes accueillies à la Bourse, à condition que les autres quittent la Bourse. Pour aller où ?

Cette proposition vise à sauvegarder une apparence d’humanité ; mais l’humanité peut-elle être partielle ?

L’absence d’une solution pour toutes les personnes hébergées, conformément au cadre légal et aux valeurs et à la dignité humaine, ne fait que confirmer le reniement par les pouvoirs publics de ce cadre et de ces valeurs.

Un mot simple définit cette proposition : chantage.

Voir aussi le reportage de France 3 du 17 décembre, dans la rubrique Dans la presse.

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Communiqué de Solidaires 59/62 du 12 décembre 2013

Solidaires 59/62                                                     Communiqué du jeudi 12 décembre 2013

Pour Cécile Duflot,
Promesses d’hier ne sont pas celles d’aujourd’hui !

Alors  que  Cécile   Duflot  avait  annoncé  qu’elle  nous  recevrait  à  l’occasion  de  son
déplacement à Lille, elle a renié aujourd’hui sa promesse d’hier !
En lieu et place, proposition nous a été faite par la police, d’être reçu-es par un sous-fifre, qui n’a pas pris la peine de communiquer avec nous, ce qui de toute façon n’était pas la demande initiale de l’Union syndicale Solidaires.
Pourtant c’est bien Cécile Duflot, qui avec six autres ministres est signataire de la circulaire
du 26 août 2012, laquelle prévoit  un diagnostic social préalable, collectif et individuel, dès
lors  qu’une  évacuation  de  camp  est  demandée  par  la  justice.  Le  parcours  scolaire  des enfants,  le  relogement  des  familles,  l’aide  à  la  recherche  d’emploi,  l’accès  aux  soins médicaux étant les rubriques principales de ce diagnostic social.
C’est  bien  le  gouvernement  auquel  elle  participe  qui  a  pris  la  décision  de  procéder  à
l’expulsion et à la spoliation des Roms actuellement accueillis à la Bourse du travail..
C’est    ce  gouvernement,  qui  depuis  45  jours,  soit  le  28  octobre,  laisse  la  charge  aux
syndicats  de  la  bourse  du  travail  de  son  propre  travail,  l’assistance  sanitaire  et  le
logement à 110 Roms dans un silence assourdissant !
Madame   DUFLOT   est   responsable,   au   même   titre   que   d’autres   gouvernants   de
l’inhumanité d’état qui s’installe dans le pays.
Elle pourra toujours détourner  les  yeux,  elle  n’empêchera  pas  la  solidarité  de  se
construire et notre combat pour une solution digne et humaine de continuer !

Voir l’article sur cette journée ainsi que le communiqué dans sa version originale.

Publié dans Communiqués syndicaux | Laisser un commentaire

La ministre du logement n’honore pas la rencontre prévue !

Madame la ministre du logement est venue à Lille le jeudi 12 décembre pour participer à l’inauguration de la maison de l’habitat durable organisée par madame la maire de Lille.

Cela fait des semaines que cette dernière fait la sourde oreille. Et malgré plusieurs rencontres, la préfecture n’a toujours rien proposé à cette date. Pour que le Collectif puisse exposer ses revendications, l’union syndicale Solidaires 59/62 a sollicité une audience avec madame la ministre. La rencontre en préfecture avait été confirmée.

Le Collectif des familles rroms de la Bourse du Travail a manifesté non loin du lieu de l’inauguration afin de rappeler à la ministre ce rendez-vous prévu après l’inauguration.

photo 2 - rassemblement 12.12.13« La ministre, un logement ! »

Peine perdue ! Madame la ministre du logement s’est dédite. A peine l’inauguration terminée, elle s’est engouffrée dans la voiture du préfet, en faisant dire par un policier à Solidaires 59/62 que l’un de ses sous-fifres nous recevrait…

Face à un tel mépris pour des familles en situation de très grande précarité, Solidaires 59/62 et le Collectif des familles ne sont pas allés perdre leur temps à aller écouter de la langue de bois.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Les réfugiés de la Bourse du travail

Article issu du blog « forummetropole« 

——————————————————————–

Depuis le 28 octobre dernier, les locaux de la Bourse du travail de Lille accueillent plus d’une centaine de Roms expulsés d’un parking de l’université de Lille 1. Cette situation qui devait être temporaire semble bien partie pour s’éterniser. Et prend de plus en plus des allures de crise humanitaire tandis que les pouvoirs publics, mairie de Lille et préfecture en tête, semblent vouloir se détourner du problème. Nous nous sommes rendus sur les lieux afin de rencontrer les populations Roms désœuvrées et les syndicats qui les ont pris sous leur aile.

Les bénévoles présents à la Bourse du travail, pour la plupart élus et représentants syndicaux, ne savent plus où donner de la tête. Entre la préparation de la prochaine manif et l’aide humanitaire à apporter aux familles réfugiées ici, ce ne sont pas les sollicitations qui manquent. Ils sont en tout une trentaine à se relayer chaque jour pour subvenir aux besoins les plus élémentaires des Roms, faciliter leur cohabitation avec les syndicats et maintenir le dialogue avec les pouvoirs publics. Cela fait maintenant plus de trois semaines que « les expulsés du P4 » sont hébergés dans les locaux habituellement dévolus aux activités syndicales.

P4. C’est le nom du parking de l’université de Lille 1 qui servait jusqu’en octobre dernier de campement insalubre à quelques 150 Roms, dont une cinquantaine d’enfants. Présents sur les lieux depuis plusieurs mois, vivant dans un dénuement dont plus grand monde ne s’offusquait, et cohabitant tant bien que mal avec les étudiants et la direction de l’université qui désirait les voir quitter les lieux, les occupants du parking P4 se savaient sous la menace d’une expulsion. Le couperet est tombé le 28 octobre au petit matin, suite à une procédure de justice engagée par le propriétaire du terrain (l’université Lille 1) pour occupation illégale d’un lieu privé.

Des populations en grande précarité dans l'attente de solutions de relogement, comme ici sur le campus Lille 1.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Manifestation contre le racisme le 30 Novembre à Lille (vidéo)

Le collectif RROMS de la bourse du travail de Lille participera à la manifestation à LILLE du 30 novembre 2013 pour dénoncer les discriminations dont les Rroms font l’objet et revendiquera le droit  pour tous à  vivre dignement,  à l’éducation, à la santé,  au travail et d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.

Nous sommes, nous aussi attachés à une société démocratique dans laquelle sont défendues pour tous les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

C’est pour cela que nous appelons tous les Rroms, toutes les populations discriminées et tous ceux qui sont attachés à ces valeurs à  venir manifester le 30 Novembre 2013 à  Lille.

  • ci-après le lien vers une  vidéo annonçant la manifestation du 30 Novembre réalisée par philippe LAGATIE en collaboration avec le collectif Rroms de la bourse du travail de Lille.

 

Pour le collectif Rroms : LAZAR Secret et SANEA Ana-Maria

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Lettre à la directrice de la cohésion sociale

UD CGT Nord – FSU 59/62 –
Solidaires 59/62

à
Madame Annick  Porte
Directrice de la Cohésion Sociale
Cité Administrative
59000 LILLE

mercredi 20 novembre 2013

Madame la Directrice,

Nos organisations vous rencontrent ce jeudi 21 novembre à 16 h 30 pour tenter de résoudre la situation à la Bourse du travail de Lille où sont accueillis 109 ROMS dont 59 enfants, bambins et nourrissons,  spoliés de leur caravane, de leurs effets personnels et de tous leurs biens. Ils ont été  accueillis dans un premier temps pour une nuit, le 28 Octobre,  pour faire face à l’urgence, par esprit de responsabilité,  de solidarité, de compassion  et d’humanité.

La bourse du travail de Lille n’est pas faite pour accueillir les sans-abris, car démunie de moyens sanitaires, douche, couchage. Nous l’avons dit et répété chaque jour depuis le 28 octobre : chaque jour qui passe est un jour de trop pour les populations ROMS comme pour les organisations syndicales.

Nous avons été informés qu’une ligne de crédits a été débloquée et que des solutions pourraient être envisagées.

Nous souhaitons donc une solution qui concernerait tous les ROMS actuellement accueillis à la bourse du travail sans exception.

Cette solution  doit être humaine et juste, respectueuse des conventions et traités internationaux signés par la France, des directives et Européennes et de la loi.

Ainsi :

– « l’enfant ne soit pas séparé de ses parents contre leur gré », art 9 de la convention internationale des droits de l’enfant,

« La dignité humaine est inviolable. Elle doit être respectée et protégée » art 1, de la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne, de même que son art 21 sur l’interdiction des discriminations fondée sur l’appartenance à une minorité nationale, l’art 34.3 sur le droit à une aide sociale et au logement

– Les  articles  L 345-2 et L 345-3 du code de l’action sociale et des familles qui édictent que « toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. »

– L’article no 8 de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) proclame le droit de toute personne au respect « de sa vie privée et familiale » et proscrit les immixtions illégales dans la vie privée des personnes.

Cette solution doit être désormais  rapide, mettre fin à l’épuisement militant généré par notre présence 24 h sur 24 à la bourse pour réaliser nos activités traditionnelles et soutenir cette population accueillie.

Nous rencontrons donc vos services pour répondre à l’urgence même s’il s’agit d’une  solution provisoire en vue d’une solution définitive dans la mesure où elle concerne tous les ROMS accueillis à la Bourse.

Espérant que c’est bien dans cet esprit que vous nous recevrez, veuillez accepter Madame la Directrice de la Cohésion Sociale, l’expression de nos meilleures situations.

Vincent Delbar (UD CGT Nord)
Didier Costenoble (FSU 59/62)
Vladimir NIEDDU (Solidaires 59/62)
Publié dans Uncategorized | 1 commentaire