Point 2014 sur la situation des Rroms de la Bourse du travail

Solidaires 59/62                                               Communiqué de presse du 1er janvier 2014.

L’Union syndicale Solidaires s’est vue remettre ce 31 décembre 2013 les propositions
d’hébergement d’urgence concernant dix-huit familles de la Bourse du travail.
Les dix-huit familles ont à ce jour toutes accepté ces propositions même si les lieux
d’hébergement proposés sont très éloignés de la métropole Lilloise. La Préfecture a indiqué que les prises en charges seraient réalisées les 6 et 7 janvier 2014. L’ensemble de ces familles sont donc à ce jour toujours à la charge des organisations syndicales et des humanitaires sans aucun soutien des pouvoirs publics.

Par ailleurs deux femmes seules avec enfant de moins de 3 ans ont reçu une convocation du Conseil général du Nord pour ce jeudi 2 janvier 2014 à l’UTPAS de Lille Fives, suite à une demande du Préfet du Nord. Aucune solution n’est encore proposée pour celles-ci. Enfin aucune solution n’est à ce jour envisagée pour quatre personnes isolées pour lesquelles le tribunal administratif n’a pas reconnu le caractère d’Urgence. Cette situation est particulièrement préoccupante notamment pour trois personnes dont l’état de santé psychologique et physique très dégradé ne permet pas d’envisager de solutions alternatives. Deux autres personnes n’ont fait l’objet d’aucun jugement.

L’Union syndicale Solidaires, si elle est satisfaite du jugement du Tribunal administratif de Lille concernant vingt familles, déplore que soixante-quatre jours après l’arrivée de ces personnes totalement démunies à la Bourse du travail, la situation ne soit pas résolue à ce jour.

Elle déplore en outre que l’accès au droit à une liberté fondamentale l’hébergement
d’urgence se fasse au détriment d’une autre liberté fondamentale : le droit à l’éducation. En effet l’ensemble des enfants actuellement scolarisés devront être réinscrits à nouveau.

Enfin, elle demande à nouveau instamment à l’ensemble des pouvoir publics (mairie, Etat et préfecture) d’agir pour une solution rapide pour les six personnes laissées sans solutions en prenant en compte notamment l’état de détresse sanitaire de trois de ces six personnes.

Communiqué Solidaires 59/62 01 01 2014 – Situation à la Bourse du travail de Lille

Publicités
Cet article a été publié dans Communiqués syndicaux, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s