Communiqué commun de l’intersyndicale (CGT, FSU et Solidaires) et du collectif Solidarité Roms de Lille métropole

Le collectif solidarité Roms de Lille-Métropole et l’intersyndicale CGT, FSU, Solidaires participeront à la réunion du comité départemental d’échanges sur les populations de culture rom, à la Préfecture, ce mardi 5 novembre à 17 h.

Ils y porteront ensemble les revendications suivantes, qui doivent constituer le corps de la réunion :

  1. Le réglement prioritaire de la situation à la Bourse du Travail, locaux d’activité syndicale où les Roms réfugiés du Parking P4 de Villeneuve d’Ascq vivent dans des conditions très précaires. Des solutions globales doivent être proposées à ces personnes privées de leur toit et jetées à la rue lundi 28 octobre. C’est à l’Etat qu’il revient d’élaborer et de mettre en œuvre ces solutions, sur le fondement de l’article L 345-2-2 du code de l’action sociale qui stipule : « Toute personne en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence ».
    Cela passe par :

    • la réunion immédiate d’une table ronde mobilisant tous les acteurs concernés : intersyndicale, Conseil général du Nord, Procureur de la République, Ville de Lille sous l’égide de la Préfecture du Nord ;
    • une évaluation des situations sanitaire et sociale des familles concernées, parents et enfants, qu’il incombe aux pouvoirs publics de réaliser.

    Les solutions transitoires qui seraient proposées doivent s’inscrire dans la recherche de solutions pérennes d’intégration des populations roms de notre région.

  2. Un moratoire immédiat sur les démantèlements de campements dans le Nord – Pas de Calais, dont les conséquences humaines et sociétales sont désastreuses, comme on vient encore, hélas, de le vérifier.
  3. La tenue d’une conférence régionale permanente sur l’inclusion des Roms, placée sous la responsabilité du Préfet Alain Régnier, délégué interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées. Cette conférence aura à traiter les nombreuses situations de mal logement et de déni de droits que subissent des Roms dans le Nord – Pas-de-Calais, par exemple à Roubaix.

Les signataires appellent les pouvoirs publics à faire preuve d’imagination, de pragmatisme et de responsabilité républicaine. Le Nord – Pas de Calais peut proposer des hébergements d’urgence à toutes les personnes qui en ont besoin. Parmi les nombreuses solutions
possibles, figure la réquisition des locaux vides de l’ancien hôpital Ulysse Trélat, de Saint- André-lez-Lille. Ces locaux sont chauffés, entretenus et disponibles immédiatement.

– Syndicats CGT, FSU, Solidaires
– Collectif solidarité Roms de Lille-Métropole, LDH, CCFD-Terres Solidaires, Amnesty International, Collectif chômeurs et précaires de Lille, MRAP, Fondation Abbé Pierre, EELV, Cimade, ATD Quart-Monde, Atelier solidaire.

Publicités
Cet article a été publié dans Communiqués syndicaux, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s